fbpx

« 21 years », l’âge de saison 

TobyMac, de son vrai nom Kevin Michael Mckeehan est l’un des artistes pop urbain chrétiens les plus connus. avec sa femme Amanda Mckeehan ils ont cinq enfants Truett, Moïse, Marlee, Leo, et Juda. L’artiste chrétien à qui l’on doit de nombreux morceaux tel que « Gone », « Made to love », « City on our knees » ou encore « The Slam » et qui a obtenu pas moins de 6 Grammy Awards a dû faire face au deuil il y a quelques mois.

Son fils aîné Truett Foster McKeehan est décédé subitement le 23 octobre dernier d’une overdose de médicaments. TobyMac a composé la chanson  »21 years » en sa mémoire. 

Alors comment s’en sortir après la perte d’un être cher ? Comment effacer la douleur ?  Ici pas de solution miracle mais un encouragement.

 

« 21 Years » is a song I never wanted to write. I hope it’s for someone out there, or maybe it’s just for me.

« 21 Years » est une chanson que je n’ai jamais voulu écrire. J’espère qu’elle est destinée à quelqu’un, ou peut-être qu’elle est seulement pour moi (traduction libre de la Rédaction).

L’hommage qui encourage

TobyMac nous montre ainsi que si dans les moments difficiles il n’est pas évident pour tout le monde de mettre des mots sur la douleur, cette catharsis et début de guérison peut se faire à travers des mots qui ne sont pas les nôtres. Que l’on se reconnaisse ou non dans l’histoire on ne s’en trouve pas moins encouragé.

« Une chose que je sais, c’est que je ne suis pas seul, Dieu ne nous a pas promis une vie sans douleur ni même sans mort tragique, mais a promis qu’Il ne nous quitterait ou ne nous abandonnerait jamais »
Ajoute-t-il pour souligner cette promesse qui nous a été faite.

Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

Matthieu 28:20

En cette période de pandémie du COVID 19  où nous voyons tant de personnes contaminées, que nous les connaissions ou non, nous quitter, il est important que nous ne perdions pas de vue l’essentiel. À savoir, peu importe ce qui se passe et la peine que cela suscite, Il est là. 

On retrouve dans le premier couplet de l’artiste la difficulté à faire face dans l’après immédiat, ce moment où tout semble s’être arrêté. 

Day one left me in my bed. I can barely remember it. 

Le jour un m’a laissé dans mon lit. Je m’en rappelle à peine (traduction libre de la Rédaction).

 

Tout s’est arrêté et pourtant le monde ne semble pas au courant puisque la terre continue de tourner et le soleil à se lever. Mais comme le montre les tous premiers mots de la chanson la lumière se déverse.

Wake up ‘cause the light poured in

je me réveille parce que la lumière pénètre (traduction libre de la Rédaction).

De l’ombre à la lumière

j’y vois un parallèle avec sa présence constante. Ainsi peu importe les situations il est là chaque jour et fait en sorte que sa lumière t’atteigne pour que tu aies toujours une raison de te lever, de continuer. 

Si je dis: Au moins les ténèbres me couvriront, La nuit devient lumière autour de moi;
Même les ténèbres ne sont pas obscures pour toi, La nuit brille comme le jour, Et les ténèbres comme la lumière.

Psaumes 139 : 11-12

Comme TobyMac, il nous est possible de sortir la tête de l’eau en utilisant les moyens que Dieu nous a donné ou en nous reposant sur lui tout simplement. Sans oublier la présence de nos proches et les conseils qu’ils peuvent nous donner pour tenir ou l’oreille attentive qu’ils peuvent offrir. Un moyen de faire comprendre que la douleur est inévitable mais que ça ira même si on n’en n’est pas encore là.

Comme le disent si bien les mots de TobyMac

 

They tell me pain gonna come in waves

They tell me I’m gonna be okay

I’m still waitin’ for the first to break

Ils me disent que la douleur va venir par vagues

Ils me disent que j’irai mieux

J’attends toujours le répit de la première (traduction libre de la Rédaction)

« 21 years » est à la fois un hommage. Une lettre d’amour d’un père à un fils mais également une façon de dire à Dieu je me repose sur toi même dans les situations difficiles à accepter.

Un peu d’encouragement en cette période de confinement et de distanciation sociale lié au coronavirus. On t’invite à découvrir ou redécouvrir l’artiste inspirant qu’est TobyMac.

Dis-moi ce que tu en penses en commentaire, sois béni.e et reste fort.e !

Paroles de la chanson « 21 years » de TobyMAC 

Woke up ’cause the light poured in
Day two, let the flood begin
Day one left me in my bed (In my bed)
I can barely remember it
Heart shattered in a thousand ways
They tell me pain gonna come in waves
They tell me I’m gonna be okay
I’m still waitin’ for the first to break

Why would You give and then take him away?
Suddenly end, could You not let it fade?
What I would give for a couple of days
A couple of days

Is it just across the Jordan?
Or a city in the stars?
Are you singin’ with the angels?
Are you happy where you are?
Well, until this show is over
And you run into my arms
God has you in Heaven
But I have you in my heart
I have you in my heart

I just can’t make sense of this
Everything is so dissonant
Somebody said he was meant for this
But I’m just straight missin’ him
I wanna wake up to your laugh at two
Catch you when you steal my shoes
Say good mornin’, afternoon
Talk you through those « Alex blues » (Alex blues)
Listen to your latest beats
Talk about what the lyrics mean
Venmo you another loan (Another loan)
See you do your second show

You said you’d turn, you would turn it around (Turn it around)
Thought that you had time to straighten it out (Straighten it out)
Told me that you were my prodigal son
But this isn’t home

Is it just across the Jordan?
Or a city in the stars?
Are you singin’ with the angels?
Are you happy where you are?
Well, until this show is over
And you run into my arms
God has you in Heaven
But I have you in my heart
I have you in my heart

Did he see You from a long way off (Did he see you?)
Runnin’ to him with a father’s heart? (Runnin’ to him)
Did You wrap him up inside Your arms
And let him know that he’s home?
Did he see You from a long way off
Runnin’ to him with a father’s heart?
Did You wrap him up inside Your arms
And let him know that he’s home?
Oh, oh, oh, oh

Is it just across the Jordan?
Or a city in the stars?
Are you singin’ with the angels?
Are you happy where you are?
Well, until this show is over
And you run into my arms
God has you in Heaven
But I have you in my heart
I have you in my heart

But this isn’t home 21 years makes a man full-grown
21 years, what a beautiful loan
21 years, I love every one
Thank You, Lord, for my beautiful son

Paroliers : Blake NeeSmith, Bryan Fowler & TobyMac / Paroles de « 21 years » © Capitol CMG & ForeFront Records

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *