Le titre phare pour naviguer non pas par la vue mais par la Foi. 

A l’heure où je t’écris, je n’ai aucune idée de ce que me réserve la Seigneur pour l’avenir notamment au travers de TGIF qui semble beaucoup vous plaire. Gloire à Dieu ! Merci pour vos encouragements ! Je sors d’une petite phase de découragement suscitée par le fait de gérer seule tous les contenus du site, de la page facebook & instagram ainsi que la co-organisation de l’événement Spirit’s Fruits avec mon associée.  Il m’est arrivée de me demander le pourquoi du comment, je m’étais embarquée là-dedans. Et je ne vous parle pas des difficultés liées aux réalités de la vie qui je pense en aurait découragé plus d’un, mais ce n’est pas le sujet de cet OMG.

N’aimant pas me plaindre, je poursuis ma destinée pour la Gloire de Dieu, je porte ma croix et je recherche la face du Seigneur. TGIF a justement été créé pour ce genre de situations et je me dis que si Dieu m’aide quotidiennement au travers de la musique, il peut très certainement t’aider aussi. Dans cette volonté de vouloir relever la tête et aller de l’avant, je constitue la praylist « Confidences & persévérance » dans laquelle le titre « Si la mer se déchaîne » arrive comme un raz de marée sur tous les tracas auxquels je fais face actuellement.

Il n’a pas dit que tu coulerais
Il n’a pas dit que tu sombrerais
Il a dit
Allons sur l’autre bord
Allons sur l’autre bord
Il n’a pas dit que tu coulerais
Il n’a pas dit que tu sombrerais
Il a dit
Allons sur l’autre bord
Allons sur l’autre bord

Dieu n’est pas un concept saisonnier

Quoi de mieux qu’une interprétation a cappella pour garder le cap ? Le message se veut clair et sans fioriture. Aies foi en Lui et poursuis ton chemin car aucun élément ne peux t’empêcher d’accomplir Sa Volonté pour ta vie. Nul besoin d’un accompagnement instrumental pour (re)faire passer le message. Il est nécessaire de se souvenir que les épreuves, font parties du chemin pour plein de raisons dont :

  • L’affermissement de la foi, et
  • La révélation de la puissance de Christ.

Mais pour cela, nous avons besoin de traverser et c’est à ce moment-là que Jésus intercède en notre faveur. Les paroles reviennent sur un épisode de l’Évangile décrit dans les livres de Marc et de Luc.

 

Ce jour-là, le soir venu, Jésus leur dit: «Passons sur l’autre rive.»

Après avoir renvoyé la foule, ils l’emmenèrent dans la barque où il se trouvait; il y avait aussi d’autres barques avec lui.
Un vent violent s’éleva et les vagues se jetaient sur la barque, au point qu’elle se remplissait déjà.
Et lui, il dormait à l’arrière sur le coussin. Ils le réveillèrent et lui dirent: «Maître, cela ne te fait rien que nous soyons en train de mourir?»
Il se réveilla, menaça le vent et dit à la mer: «Silence! Tais-toi!» Le vent tomba et il y eut un grand calme.
Puis il leur dit: «Pourquoi êtes-vous si craintifs? Comment se fait-il que vous n’ayez pas de foi?»
Ils furent saisis d’une grande frayeur et ils se disaient les uns aux autres: «Qui est donc cet homme? Même le vent et la mer lui obéissent!»

Marc 4 :35-41

Ce passage nous ramène à notre condition charnelle qui nous pousse souvent à nous limiter dans nos capacités et par extension à restreindre la puissance de Dieu dans nos vies. En se laissant influencer par les marées hautes ou basses, on perd de vue le phare en la personne de Jésus-Christ. On demeure incrédule et on s’épuise à chercher des bouées de sauvetage par nous-même là où Dieu lui-même nous a permis de marcher sur l’eau avec Lui. Et c’est là que je trouve cette chanson particulièrement puissante.

Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point. Jean 14 :27

Ce chant aux paroles simples nous rappelle les promesses de l’Éternel avec profondeur et solennité. Comme quoi, tout est dans l’interprétation ! Elle n’exclut pas la persévérance et la ténacité à adopter en cas de coup de dur mais nous rassure sur le fait que Jésus est le capitaine de notre navire insubmersible si l’on reste ancré en Lui.

Une interprète « aux flots » fracassants

Il faut dire que Dena Mwana développe le don du chant depuis sa tendre enfance tout en restant attentive à l’appel de Dieu pour sa vie. Elle hérite du cliché, « début de carrière dans la chorale de l’église locale où elle finira chef de chœur » mais le stéréotype s’arrête là. Elle n’a pas encore atteint la quarantaine qu’elle s’est déjà produite en live et en enregistré devant plus de 12 millions de personnes au moins à travers le monde.  A ce titre, elle et sa famille vivent, entre les Etats-Unis et la République Démocratique du Congo d’où elle est originaire.

Dena dont l’acronyme décrété par un humoriste ivoirien signifie “Dame qui Evangélise les Nations par l’Adoration” n’est pas juste une métaphore.

Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit,

Matthieu 28 :19

Sa vocation en adéquation à la Parole s’est faite voix. Avec son label Happy People dont son mari est le manager, ils ont pour objectif d’organiser des concerts d’évangélisation à travers le monde. Sa tonalité, sa profonde tessiture et son timbre affirmé ne laisse aucun doute sur la réussite de cette mission surtout si celle-ci est inspirée et guidée par le Saint Esprit.

 

Que Dieu continue de l’utiliser pour Sa Gloire afin que nous lui demeurions fidèles et opiniâtres dans la poursuite de notre relation avec Lui. Personnellement, c’est la seule artiste que j’écoute dont je me refuse certains titres de sa discographie. Sa voix me transperce tellement que je ne peux pas m’empêcher d’être émue et/ou affectée par la dimension spirituelle de ses chants et quand t’es dans les transports c’est un peu galère à gérer lol.

Bref, j’espère que ce titre aura eu le mérite de te rebooster et que tu as repris en main le gouvernail de ta vie grâce à Dieu. Dis-moi ce que tu en penses.

Sois fortement béni(e).

Voici un extrait de  la version studio du titre car plus haut il s’agit de la version live. Bonne écoute.

Paroles du titre « Si la mer se déchaine » de l’album « Hosanna » – Dena Mwana 

Si la mer se déchaîne
Si le vent souffle fort
Si la barque t’entraîne
N’aie pas peur de la mort
Si la barque t’entraîne
N’aie pas peur de la mort
Il n’a pas dit que tu coulerais
Il n’a pas dit que tu sombrerais
Il a dit
Allons sur l’autre bord
Allons sur l’autre bord
Il n’a pas dit que tu coulerais
Il n’a pas dit que tu sombrerais
Il a dit
Allons sur l’autre bord
Allons sur l’autre bord
Si un jour sur ta route (aaaaaaaah)
Tu rencontres le mal
Crois en Jesus il t’aime
Il te donne sa paix
Crois en Jesus il t’aime
Il te donne sa paix
Il n’a pas dit que tu coulerais
Il n’a pas dit que tu sombrerais
Il a dit
Allons sur l’autre bord
Allons sur l’autre bord
Il n’a pas dit que tu coulerais
Il n’a pas dit que tu sombrerais
Il a dit
Allons sur l’autre bord
Allons sur l’autre bord
(x3) 
Paroliers : Lydia lelong / Paroles de Si la mer se déchaine © Happy People

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *